Interview de Jean-Marc Fillon, metteur en scène de "La Clarté et autres bilogues".

La clarté -vendredi 7 octobre À 20 h 30

Festival Orphée & Viva la Vida

Quelles seraient les attitudes à adopter pour un metteur en scène quant à la pratique de l’art dramatique avec des artistes handicapés ?   

Prendre le temps . Tout en étant bienveillant, être exigeant selon bien sûr les pathologies et les capacités de chacun. Expliquer le sens des répliques, définir le profil du personnage tout en laissant une certaine liberté à l'acteur quant à l' interprétation.

 

Quel est le regard et l'accueil des professionnels sur vos productions ?

 Respect, considération, émotion.

 

Pourquoi le choix d’un texte de Jean-Michel Ribes pour cette aventure ? 

La pièce a été créée à partir du recueil de sketchs « monologues bilogues, trilogues ». Ayant déjà expérimenté l'absurde en mettant  en scène « La cantatrice chauve » lors de notre précédent spectacle, il nous semblait  facile de  proposer les textes de Ribes . Ayant un nombre limité d'acteurs  pouvant accéder à la mémorisation de textes, ne possédant pas nécessairement l'acquisition de la lecture, le choix de sketchs courts nous a paru opportun. Notre mise en scène a permis d'intégrer d'autres acteurs n'ayant pas de textes à dire à travers le chant d'un refrain de Richard Gotainer, mais aussi d'une scène burlesque.

 

Quelle est votre opinion à propos de la série "Vestiaire" sur France Télévision ? 

Personnellement  je ne connais pas cette série, ne regardant pas la télé.

 

Comment se traduit le trac de vos artistes avant la représentation ?   

Le trac existe selon l'importance du rôle et la pathologie, mais n'est pas envahissant. Une grande concentration est adoptée, beaucoup de silence durant le maquillage et la mise en costume .

 

L’exigence dans votre travail est-elle plus soutenue avec vos artistes ?  

Oui, tout en prenant conscience que nous avons des personnes fragiles et donc que nous devons  sans cesse nous adapter.

 

Le public se comporte-t-il différemment devant vos prestations ? 

Le public apprécie la rencontre avec les acteurs après le spectacle, Il semble « soulagé », grandi, le handicap à ses yeux s'est effacé.

Réflexion d'un spectateur, ils sont métamorphosés.

 

Merci à Jean-Marc Fillon.

 

Visuel Billeterie


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Avec le soutien du Conseil Départemental des Yvelines